Logo eBalzac

Le projet eBalzac

Le projet eBalzac vise à développer et à promouvoir la recherche en humanités numériques portant sur l’œuvre d’Honoré de Balzac : La Comédie humaine, les œuvres de jeunesse, le théâtre, les Contes drolatiques et les œuvres diverses. Il se décline en trois axes :

  1. L’édition électronique de l’œuvre de Balzac, à commencer par La Comédie humaine, dans une version inédite en ligne et philologiquement exacte, qui intègre les corrections apportées par Balzac sur son exemplaire personnel et qui corrige de nombreuses éditions antérieures se basant sur ce dernier état du texte.
  2. L’édition des différents états imprimés des textes balzaciens, depuis les feuilletons ou les éditions originales jusqu’à l’édition d’ensemble de La Comédie humaine (1842-1848). Ces multiples versions, actuellement inaccessibles en mode texte, seront comparées à l’aide du logiciel Médite, qui permet de visualiser les principales opérations génétiques (ajouts, suppressions, remplacements, déplacements) et d’étudier sur la base de données factuelles le processus de création chez Balzac.
  3. Une édition hypertextuelle, qui constitue un objet scientifique expérimental et nouveau, dont le principe consiste à mettre en résonance l’ensemble de l’œuvre balzacienne avec un vaste corpus d’écrits contemporains, à aires culturelles multiples et de nature variée, qui ont pu la nourrir : œuvres romanesques d’autres auteurs de l’époque ; recueils collectifs de littérature panoramique (auxquels Balzac apporta des contributions) ; ouvrages scientifiques susceptibles d’avoir influencé la création balzacienne, notamment dans les domaines de la médecine, de la physiologie et des sciences naturelles. Son objectif est de permettre des recherches et des comparaisons élaborées afin de faire émerger des correspondances, de repérer des emprunts, des citations, des reprises, des plagiats éventuels, et de constituer ainsi une cartographie de l’univers intellectuel de Balzac à partir des traces que d’autres textes ont laissées dans l’œuvre.

Le projet eBalzac est financé par l’Agence nationale de la recherche (2015-2019). Il rassemble des chercheurs en littérature et en informatique de l’Université de Lille Sciences Humaines et Sociales, de l’Université Paris Sorbonne Paris IV et de l’Université Pierre et Marie Curie Paris 6.