Logo eBalzac

Alors qu’Émile Blondet séjourne au château des Aigues, propriété du général de Montcornet, il est témoin des attaques menées par les paysans de la région, à la tête desquels se trouvent Tonsard et Fourchon, dans le but de faire fuir le propriétaire et de dépecer la terre qui attise les convoitises de chacun.

Bibliographie sélective

  • Max Andréoli, Lectures et mythes. Les Chouans et Les Paysans d’Honoré de Balzac, Paris, Honoré Champion, 1999.
  • Jean Bastier, « Les Paysans de Balzac et l’histoire du droit rural », Revue d’histoire moderne et contemporaine, juillet-septembre 1978, p. 396-418.
  • Thierry Bodin, « L’accueil aux Paysans : de l’anathème à la gloire », L’Année balzacienne, 1977, p. 241-266.
  • Thierry Bodin, « Généalogie de la médiocratie dans Les Paysans », L’Année balzacienne, 1978, p. 91-101.
  • René-Alexandre Courteix, « Idéologie et politique : les biens nationaux dans La Comédie humaine », L’Année balzacienne, 1990, p. 203-220.
  • Jean-Hervé Donnard, « Les intuitions révolutionnaires de Balzac », L’Année balzacienne, 1990, p. 421-435.
  • François Jacolin, « Les Paysans et l’état social des campagnes de l’Yonne sous la Restauration », L’Année balzacienne, 1974, p. 133-150.
  • Patricia Kinder, « Balzac, La Gazette de France, et Les Paysans », L’Année balzacienne, 1973, p. 117-143.
  • Paule Petitier, « Les Paysans, une anamorphose de La Comédie humaine », dans Cl. Duchet et I. Tournier (éd.), Balzac. Œuvres complètes. Le Moment de La Comédie humaine, Saint-Denis, Presses Universitaires de Vincennes, 1993, p. 269-279.
  • Roger Pierrot, « Un pionnier des études génétiques. Le vicomte de Lovenjoul et Les Paysans de Balzac », Genesis, 5, 1994, p. 167-173.
  • Sigbrit Swahn, « Poétique des Paysans. L’anti-idylle dans un roman de Balzac », L’Année balzacienne, 1999, p. 217-227.
  • Béatrice Waggaman, « Les Paysans de Balzac. Structures, techniques et stratégies d’un récit de querelles », dans S. Mougin (éd.), La Querelle. Histoire, ethnologie, linguistique, littérature, Reims, Presses de l’Université de Reims, 2001, p. 287-304.

Crédits

Furne corrigé

  • Éditeur : Maxime Perret
  • Établissement du texte et stylage TEI : Maxime Perret
  • Édition XML-TEI : Amélie Canu
  • Informatique éditoriale : Frédéric Glorieux
  • Traitement des images : Claire Carpentier