Logo eBalzac

« Il s’est rencontré, sous l’Empire et dans Paris, treize hommes également frappés du même sentiment, tous doués d’une assez grande énergie pour être fidèles à la même pensée, assez probes entre eux pour ne point se trahir, alors même que leurs intérêts se trouvaient opposés, assez profondément politiques pour dissimuler les liens sacrés qui les unissaient, assez forts pour se mettre au-dessus de toutes les lois, assez hardis pour tout entreprendre, et assez heureux pour avoir presque toujours réussi dans leurs desseins ; ayant couru les plus grands dangers, mais taisant leurs défaites ; inaccessibles à la peur, et n’ayant tremblé ni devant le prince, ni devant le bourreau, ni devant l’innocence ; s’étant acceptés tous, tels qu’ils étaient, sans tenir compte des préjugés sociaux ; criminels sans doute, mais certainement remarquables par quelques-unes des qualités qui font les grands hommes, et ne se recrutant que parmi les hommes d’élite. »

L’Histoire des Treize raconte trois aventures vécues par les hommes de cette société secrète et infiniment puissante : Ferragus, La Duchesse de Langeais et La Fille aux yeux d’or.

Bibliographie sélective

  • Nathalie Buchet Rogers, « De 93 à l’Histoire des Treize : la Terreur de (Marie-)Antoinette de Langeais », Revue d’Histoire littéraire de la France, 2001-1, p. 51-69.
  • Loïc Chotard, « Amour et perdition : les Portugais dans La Comédie humaine », L’Année balzacienne, 1992, p. 349-361.
  • Andrea Del Lungo, « Impuissances du mal (Balzac, Histoire des Treize), Modernités, 29, 2009, p. 63-77.
  • Michel Leroy, « Balzac et la légende noire du jésuitisme, mythe politique européen », L’Année balzacienne, 1992, p. 145-156.
  • Arlette Michel, « Le pathétique balzacien dans La Peau de chagrin, l’Histoire des Treize et Le Père Goriot », L’Année balzacienne, 1985, p. 229-246.
  • Michael Tilby, « Autour de l’Histoire des Treize : Balzac et Marguerite de Navarre », L’Année balzacienne, 2012, p. 255-276.

Crédits

Furne corrigé

  • Éditeur : Maxime Perret
  • Corrections OCR : Michaela Bjuggfält-Châteaux
  • Établissement du texte et stylage TEI : Maxime Perret
  • Édition XML-TEI : Amélie Canu
  • Informatique éditoriale : Frédéric Glorieux
  • Traitement des images : Claire Carpentier