Logo eBalzac

Penser c’est voir ! Alkis Boutlis et Balzac

Exposition

30
Mars
2018
Exposition

Se termine le 1/07/2018

À partir du 30 mars la maison de Balzac présente l’exposition Penser, c’est voir ! Alkis Boutlis et Balzac. Dans la continuité de ses collaborations avec des artistes contemporains, la maison de Bazac invite Alkis Boutlis, peintre et dessinateur grec, à créer et exposer une série autour de l’œuvre d’Honoré de Balzac.

Le mariage des thèmes de prédilection de l’artiste avec les interrogations métaphysiques de Balzac donne lieu à une série d’œuvres étranges, hors du temps, et d’une profondeur étonnante. Elles sont présentées au musée, en regard d’extraits des œuvres de Balzac choisis en concertation avec l’artiste.

En s’ouvrant au travail de l’écrivain, Alkis Boutlis s’est rapidement passionné pour des textes peu connus, porteurs d’une ré exion profonde sur la création, la spiritualité, sur l’esprit qui se cache derrière les visages et les choses. Il s’est ainsi nourri de Louis Lambert, de Séraphîta, et même de Falthurne, texte de jeunesse laissé inachevé par Balzac, et publié seulement en 1950.

À travers son œuvre figurative, Alkis Boutlis développe ses propres interrogations à l’aide d’éléments de la littérature, de la mythologie ou de l’histoire de l’art qui l’inspirent. Il exprime ses pensées sur divers supports en reprenant les techniques picturales anciennes telles que l’art iconique. Il travaille ainsi le dessin, la peinture à l’huile et le cliché-verre sur des panneaux de bois, des toiles ou du papier à la manière des maîtres anciens, en particulier les peintres allemands du xvie siècle, qu’il observe, étudie, et cite dans ses œuvres. La spécificité de ces œuvres étant toujours de fournir au spectateur des informations à grande échelle ainsi que des détails. Inscrits dans le romantisme noir, ses portraits et paysages se situent également dans la lignée des artistes modernes tels Léon Spilliaert ou Alfred Kubin.

Alkis Boutlis, né en 1978 vit et travaille à Thessalonique (Grèce). Il est diplômé de l’École des Beaux-Arts de Saint-Étienne (2002) et de la Norwich School of Art & Design (2004). L’artiste est représenté par la Galerie Suzanne Tarasiève, qui a accueilli sa dernière exposition personnelle, Lettres à Sibylla, en 2015. Le travail d’Alkis Boutlis est exposé à l’étranger. Ses expositions importantes incluent celles du musée macédonien d’Art contemporain de Thessalonique, Grèce (2009), la Kunsthalle Krems en Autriche (2010), le Centre d’art de Cankaya, Turquie (2011) et le musée d’art de Phoenix, aux États-Unis (2014). Son travail a été récemment exposé au monastère royal de Brou, Bourg-en-Bresse (France), dans le cadre de l’exposition Marie-Madeleine, la passion révélée.

Informations : Maison de Balzac
47 rue Raynouard 75016 Paris
Tel. +33 1 55 74 41 80
Ouverture : du mardi au dimanche, de 10h à 18h.
Entrée libre.